définition de la déficience intellectuelle

La définition la plus utilisée de la déficience intellectuelle nous vient de l’Américan Association on Intellectual  and Developmental Disabilities qui définit celle-ci comme étant «un état de réduction notable du fonctionnement actuel d’un individu. Elle se caractérise par un fonctionnement intellectuel inférieur à la moyenne, associé à des limitations dans au moins deux domaines du fonctionnement adaptatif : communication, soins personnels, compétences domestiques, habiletés sociales, utilisation des ressources communautaires, autonomie, santé et sécurité, aptitudes scolaires fonctionnelles, loisirs et travail. La déficience intellectuelle se manifeste avant l’âge de 18 ans.»

Un élément important à retenir est la distinction à faire entre déficience intellectuelle et maladie mentale. La maladie mentale affecte le comportement et l’affectif sans lien avec le fonctionnement intellectuel de la personne. Celle-ci devient tellement absorbée par son bouleversement interne qu’il lui est impossible d’utiliser de façon efficace ses ressources intellectuelles (Juhel, 1997). Pour sa part, la déficience intellectuelle n’est pas une maladie mais un état permanent qui débute avant l’âge de 18 ans. Elle peut être accompagnée de déficience motrice ou physique et, quelquefois, de maladie mentale, ce qui représente un double diagnostic.

Publicités

Association de la Déficience Intellectuelle de la Région de Rimouski